skip to Main Content

Le Programme « Environnement au féminin »

  • Éducation : Formation professionnelle et technique, en entreprenariat, mentorat, dans le domaine communautaire et en économie sociale et solidaire
    – Renforcement des capacités de développement des compétences entrepreneuriales, mentorat des femmes et jeunes filles pour valoriser cette filière;
  • Agriculture durable : Coopératives de travail d’économie sociale et solidaire des femmes et jeunes filles pour la culture des légumineuses, fruitières et céréalières
    – Renforcement des capacités de développement des compétences entrepreneuriales des femmes pour valoriser cette filière;
  • Programme Coopératives de travail d’économie sociale et solidaire de transformation des produits de développement locaux agricole
    – Renforcement des capacités et développement des compétences entrepreneuriales des femmes et jeunes filles pour valoriser cette filière;
  • Programme du secteur de l’emballage et hygiène alimentaire :coopératives de travail d’économie sociale et solidaire
    – Renforcement des capacités et développement des compétences entrepreneuriales des femmes et jeunes filles pour valoriser cette filière;
  • Programme d’élevage : coopératives de travail d’économie sociale et solidaire
    – Renforcement des capacités et développement des compétences entrepreneuriales des femmes pour valoriser cette filière;
  • Programme de pisciculture/aquaculture : Coopératives de travail d’économie sociale et solidaire
    – Renforcement des capacités et développement des compétences entrepreneuriales des femmes pour valoriser cette filière;
  • Programme de plantation d’arbres, de reboisement et de création de réserves forestières, de gestion des pépinières communautaires de jeunes arbres et arbustes (chaque maison, dans les rues, les quartiers, les villages, les villes, les régions etc.…) :
    – Lancement du programme « Une femme, un arbre »
  • Programme de chaine de la restauration industrielle : Coopératives de travail d’économie sociale et solidaire
    – Renforcement des capacités de développement des compétences entrepreneuriales des femmes, jeunes filles pour valoriser cette filière;
  • Programme de cantine scolaire dans les écoles, les universités : coopératives de travail d’économie sociale et solidaire
    – Renforcement des capacités de développement des compétences entrepreneuriales des femmes, jeunes filles pour valoriser cette filière;
  • Etc.

Le Congrès « Environnementalement Elles » Compétences féminines en environnement

  • Premier congrès des femmes sur l’environnement et le développement durable en Afrique;
  • Atelier de formation sur les impacts de la résilience aux changements climatiques;
  • Atelier Changement climatique 101 pour femmes et jeunes filles;
  • École virtuelle de FEMMES & ENVIRONNEMENT pour le développement des compétences des jeunes filles et jeunes garçons en environnement et développement durable à travers des MOCS (Massive Online Class): Éducation relative à l’environnement pour la jeunesse;
  • Concours de compétition « Environnement pour toutes » ouvert aux jeunes filles du monde sur des études de cas ou de mises en situation.

Le Programme « Autonomisation – Femmes »

Le lien entre la pauvreté systémique et endémique et la détérioration de l’environnement particulièrement dans les pays africains est bien établi.L’élimination de la pauvreté a été reconnue comme une condition sine qua non du développement durable par les Nations Unies. L’émancipation des pauvres, dont la majorité est composée de femmes(particulièrement des femmes rurales), apparaît donc comme un élément nécessaire de toute stratégie de l’intendance et de la préservation de l’environnement dans une perspective de développement durable.

Aussi parmi les principales stratégies visant à accroître l’autonomisation économique des femmes dans les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire, mentionnons un meilleur accès des femmes à des emplois à temps complet rémunérés et productifs dans le domaine de l’environnement et du développement durable. D’où l’intérêt de la création et le développement d’emplois verts. L’autonomisation des femmes passe également par l’amélioration de leur accès à l’éducation et aux soins, la réduction du taux de chômage chez les jeunes femmes de même que la réduction de l’inégalité entre les sexes notamment dans les pays africains.

Plusieurs activités visant la pleine autonomisation des femmes sont prévues:

  • Programme d’incubateur d’entreprises d’emplois verts. Les emplois verts sont selon l’Organisation internationale du travail (OIT), des emplois décents dans les secteurs de l’agriculture, de la fabrication ou des services. Il s’agit d’économie verte utilisant de façon durable moins ou mieux la ressource énergétique et les matières premières non renouvelable, avec une limitation des déchets et la pollution;
  • Femmes entrepreneures dans la filière agricole;
  • Femmes entrepreneures dans la filière piscicoles/aquacoles;
  • Femmes entrepreneures dans la filière de l’élevage;
  • Femmes entrepreneures dans les cultures maraichères;
  • Femmes entrepreneures dans la filière de la transformation des produits de développement locaux agricoles;
  • Femmes entrepreneures dans la filière de l’emballage et hygiène alimentaire;
  • Femmes entrepreneures dans la filière de restauration industrielle;
  • Femmes entrepreneures dans la filière de cantine scolaire.
Back To Top